Liens philo

Le comptoir des mots
https://www.librest.com/librairies/le-comptoir-des-mots.html

Collège international de philosophie
www.ciph.org

Brit Parry
http://rencontres-et-debats-autrement.org/index.php

Unesco
http://WWW.unesco.org

Cafe des phares et compagnons
http://WWW.cafe-philo-des-phares.com/index.php

Café des Phares
philo-paris.com

site de Gunter Gorhan

http://philo-paris.com

MK2 les lundis philo de Charles Pepin

http://www.mk2.com/evenements/lundis-philo-charles-pepin

Compte-rendu du débat « Vivre ensemble, une utopie? »

DATE :                 samedi  07 Février 2015

SUJET :                Le vivre ensemble, une utopie?
             (Proposé par CATHY et choisi par l’audience par 10 voix sur 12)

ANIMATEUR :     GEORGES SEFINAL

Oui, nous étions moins nombreux que d’habitude ce Samedi. Etait-ce à cause du froid, des rares rayons de soleil, ou de la formule « sujet libre » ? Oui, nous avons reçu un local en rez-de-chaussée pour philosopher, puis on nous a redonné notre endroit habituel au sous-sol ! Ce qui a perturbé certains qui étaient venus avec les meilleures intentions, puis sont repartis discrètement. Oui, notre animateur, Georges, juste remis d’une grippe cette semaine, a fait de gros efforts pour tenir le coup (Merci Georges !)
C’est ainsi que Georges, très habilement, a aidé Cathy à préciser et mieux formuler  sa question, ce qui a conduit au sujet choisi.
Le débat a commencé par un tour de table pour permettre à chacun et chacune une première réponse, basé sur la doxa, les préjugés et les opinions. Des pistes de réflexion intéressantes ont ainsi pu être exprimées :

  • L’expression « vivre ensemble » est entendue partout ces jours-ci mais c’est « très compliqué » à définir et à vivre.
  • Si c’est « comprendre et être compris par tout le monde », c’est difficile de l’appliquer au niveau d’un groupe humain et surtout d’un couple, parce que l’homme est foncièrement mauvais, l’individualisme dans la société est à son paroxysme et le côté néfaste de la révolution numérique.
  • Nous vivons dans une société qui a perdu contact avec les idées de diversité, de laïcité et de solidarité, donc a affaibli le « vivre ensemble ».

Georges a ensuite démarré la discussion approfondie du sujet pour cerner le concept du « vivre ensemble ». Les participants l’ont défini de plusieurs manières :

  • « une harmonisation avec les autres dans le respect de chacun »
  • « Ce que l’on attend de l’autre »
  • « le partage de valeurs universelles »

Ce qui a conduit à se poser la question des causes des problèmes actuels du vivre ensemble :

  • Les préoccupations des uns et des autres sont tellement différentes
  • L’évolution de la société a été radicale avec la disparition des cellules de base comme la famille, les voisins, le « village.
  • La nature de l’homme telle que définie par Hobbes (l’homme est un loup pour l’homme) ou la théorie de l’homme hérisson de Schopenhauer.
  • La responsabilité des parents qui ont abandonné toute conscience dans l’éducation de leurs enfants.
  • La « crise » qui créé des problèmes sociaux et humains profonds pour les jeunes.

Finalement, dans un tour de table sur la question     « Quel avenir pour le vivre ensemble ? » l’audience s’est affirmée majoritairement pessimiste avec deux rayons de soleil :

  • J’ai de l’espoir, car dans toute utopie, il y a de l’espoir.
  • Dans la lente évolution de l’histoire, nous progressons vers ce vivre ensemble universel auquel tous les êtres humains aspirent.

En conclusion, un débat « actuel »  qui montre ce qui Intéresse, passionne et inquiète les citoyens que nous sommes.

Georges TAHAR